Histoire du pastel

Les origines du pastel sont confuses…. L’invention serait française, d’après Léonard de Vinci.
C’est à partir du XVIIème siècle que le pastel s’invite dans l’histoire de l’art, ouvrant la voie au XVIIIème siècle , à plusieurs grands peintres dont : QUENTIN DE LA TOUR ,  CHARDIN, BOUCHER, Madame ROSLIN,  etc ….
La vogue des portraits au pastel s’éteint peu à peu avec les dernières années du XVIIIème siècle. Je cite Albert BESNARD « Les grandes époques guerrières sont venues et l’on a plus le temps de poser … ».
Aux XIXème et XXème siècles, le pastel n’est plus très prisé. Malgré tout, dans les dernières décennies du XIXème, quelques pastellistes exécutent quelques  portraits.
C’est en 1870 que la Société des Pastellistes fut créée. Albert BESNARD en fut le premier Président.
Durant la seconde guerre mondiale, les activités « pastels » s’interrompent pour ne redémarrer qu’en 1984, grâce à Monsieur Jean Pierre MERAT, qui deviendra Président de la Société des Pastellistes de France, entouré bien entendu d’une bonne équipe de passionnés.
Aujourd’hui, l’art du pastel a repris une place prépondérante, jusqu’à rivaliser avec les autres techniques.